Assurance scooter 125 cc : quels sont les prix des garanties ?

Les scooters de type 125 cc sont les scooters les plus puissants du marché, ce qui explique leurs prix d’assurances relativement élevés.

A quel prix avoir une bonne assurance pour scooter 125 cc ?

Vous souhaitez en savoir plus ? Cela tombe bien, nous traiterons à travers cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance d’un scooter 125 cc.

Assurance d’un scooter 125 cc : quels conducteurs sont concernés ?

Il est important de savoir que la conduite d’un scooter 125 cc est relativement réglementée et n’est pas donc accessible à tous les profils de conducteurs. En effet plusieurs paramètres sont à prendre en considération en plus de la puissance de la bécane en question.

Ainsi en ce qui concerne les scooters de type 125 cc, les seuls automobilistes autorisés à les conduire et donc les assurer sont les titulaires :

  • Du permis A1,
  • du permis A2,
  • du permis global A.

A noter qu’il est éventuellement possible pour les personnes titulaires d’un permis de catégorie B de conduire un scooter 125 cc et ce, à condition de passer plusieurs formations de conduite d’environ 7h.

Sachez néanmoins que cette obligation et réglementation légale, dispose de trois dérogations que voici :

  • Un permis de conduire obtenus avant le 01 Janvier 1980,
  • un renouvellement de permis (datant d’il y’a 2 ans au moins) : le conducteur doit dans ce cas-là avoir déjà signé un contrat pour un scooter 125 cc avant le renouvellement de son permis,
  • l’existence d’une trois roues (de préférence de type L5e) dans votre historique de conduite.

Ainsi mis à part les profils cités plus haut, tout le monde n’a pas la possibilité de conduire un scooter 125 cc. Ce qui explique les nombreuses restrictions concernant l’assurance d’un scooter 125 cc.

Assurance d’un scooter 125 cc : comment souscrire à une formule pas chère ?

Comme tout véhicule motorisé, le scooter 125 n’échappe donc pas à la loi et doit obligatoirement être assuré dans les plus brefs délais après son achat. A savoir que dans son cas également, la garantie minimum et légalement obligatoire est la RC : responsabilité civile.

Cette formule est certes obligatoire et très accessibles mais, elle ne prend pas en charge tous les potentiels dommages qu’ils soient physiques, matériels ou encore financiers en cas d’accidents et de sinistres. A savoir que la RC n’assure pas également la protection du conducteur, votre assistance donc ne sera pas prise en charge en cas d’accidents.

Cependant comme toutes les assurances automobiles disponibles sur le marché, il est possible de couvrir son scooter 125 cc d’une façon optimale grâce aux nombreuses autres formules alternatives proposées par les enseignes d’assurance.

Vous aurez ainsi la possibilité de personnaliser ces différentes offres en fonction de vos besoins et de votre budget. Voici d’ailleurs les garanties les plus recommandées pour les scooter d’une puissance de 125 cc :

La garantie anti vol

Vous le savez certainement, les deux roues sont des véhicules beaucoup plus sujets au vol et les 125 cc n’y échappent malheureusement pas. C’est pour cette raison, qu’il est nécessaire de se diriger vers une formule incluant la garantie vol qui prendra en charge en autre, le remboursement et l’indemnisation du matériel et équipement volé.

L’assistance au conducteur

Les scooters et en particulier les 125 cc sont sujets également aux accidents de la route. C’est pour cette raison qu’une souscription à la garantie assistance au conducteur est conseillée.

Cette offre permettra en plus de couvrir l’intégralité des dommages matériels, de vous apporter une assistance santé complète pour ainsi assurer votre sécurité.

Sachez enfin que la garantie « prêt du guidon » est intéressante pour les scooter 125 cc.

Assurer un scooter 125 cc : à quel prix ?

La tarification des services d’assurance est un sujet relativement vague, puisque les prix dépendent fortement des enseignes choisies. Nous vous conseillons donc vivement de vous diriger vers un comparateur d’offres d’assurances dans le but de choisir la tarification la plus adaptée.

Il est également recommandé de prendre en compte plusieurs paramètres qui détermineront les prix des assurances que voici :

  • Le prix de la prime assurance,
  • le montant de la franchise,
  • la nature du contrat,
  • les montants cachés.

Prévoyez donc une tarification entre 150 et 500 euros par an, en fonction de la formule choisie ainsi que de la réputation de l’enseigne.