Loi montagne 2022 : qu’est ce que c’est ?

Publiée le 16 octobre au journal officiel et entrée en vigueur en 2021, la loi montagne vise à réduire l’embouteillage sur les routes des départements montagneux. Bien qu’elle soit d’une importance capitale, cette norme reste encore inconnue par un grand nombre d’automobilistes. Si vous êtes dans le cas, voici ce qu’il y a à retenir sur la loi montagne.

Qu’est-ce que la loi montagne ?

Encore connue sous l’appellation de la loi de la modernisation, de développement et de protection de territoire, la loi montagne est entrée en application de 1er novembre 2021. Le but de cette norme est de prendre en compte les particularités des zones géographiques exigeant une grande vigilance pendant l’hiver. De manière simple, elle n’autorise l’emprunt de certaines routes et communes françaises qu’aux voitures équipées pour l’hiver. Cette loi prend effet chaque année dans la période du 1er novembre au 31 mars.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect de la loi montagne 2 022 ?

Lorsque la loi a été mise en application, les autorités ont fait preuve de tolérance. Ce qui explique le fait que l’année dernière, les personnes ayant enfreint cette loi n’ont pas été sanctionnées. Cependant, l’année 2022 sera différente puisque tous ceux qui transgresseront cette obligation seront punis. En effet, pour ce type d’infraction, vous aurez une contravention de classe 4. Ce qui équivaut à une amende de 135 euros et une possible immobilisation de la voiture.

Quels sont les départements concernés par la loi montagne 2 022 ?

Les départements concernés par la norme montagne 2 022 sont au nombre de 48 et se trouvent dans les massifs montagneux. Il est nécessaire de comprendre que la loi s’applique à tous les automobilistes et même à ceux qui ne résident pas dans ces départements, mais sont de passage. Vous trouverez la liste de toutes les zones concernées sur le site de la sécurité routière.

Comment conduire sur la neige ?

La conduite sur la neige est plus complexe qu’elle n’y paraît. Les conditions météorologiques et les Le code de la route en hiver conditions de circulation peuvent être très différentes de celles que nous connaissons en été, et les conducteurs doivent s’adapter en conséquence.

Les conditions météo

En hiver, il fait froid, la température est plus basse et le vent souffle. Les conditions météo peuvent être plus ou moins favorables à la conduite, selon l’heure de la journée et le moment de la semaine.
Les conditions météo en hiver peuvent aussi être plus favorables à la conduite qu’elles ne le sont habituellement : les routes peuvent présenter des différences de niveau et de qualité, et des conditions de circulation peuvent être différentes de celles que connaissent les conducteurs en été.